Imprimer cette page

Qu'est-ce qu'un séisme ?

Origine d'un séisme

Séisme provient du mot grec seismos, signifiant secousse. C'est donc un mouvement, plus ou moins violent, du sol que l'on peut artificiellement décomposer dans les trois directions : nord-sud, est-ouest et verticale. La composante verticale du mouvement est en général plus faible que les composantes horizontales. Son domaine de fréquence est compris entre 0 et 35 Hz.

Schéma de la propagation des ondes du foyer à la surface du sol
Mouvement triaxial X, Y, Z
Accélération 0 à 1 g
Fréquences 0,1 à 30 Hz
Déplacement quelques centimètres à quelques mètres
Durée 5 à 35 s
Propagation des ondes du foyer à la surface du sol et Exemple d'évolution de l'accélération au cours du temps
 

Types de séisme

On peut classer les séismes en trois catégories :

Les effets de 2 séismes de magnitude équivalente mais dont la profondeur du foyer est différente
  1. Les séismes tectoniques sont les plus communs. Ils se produisent lors de la rupture brutale d'une faille. Une faille est une cassure de l'écorce terrestre séparant un ensemble rocheux en deux compartiments décalés.
  2. Les séismes volcaniques sont ceux qui se produisent en même temps qu'une éruption volcanique.
  3. Les séismes d'effondrement sont de petites secousses résultant de l'effondrement du toit d'une caverne ou d'une mine sous-terraine.

Glossaire

Le foyer d'un séisme est l'endroit où se produit la rupture de la faille.

L'épicentre d'un séisme est le point à la surface du centre situé à la verticale du foyer.

L'intensité d'un séisme est définie en un lieu par rapport aux effets produits par ce séisme, elle est associée au lieu d'observation (ex : échelle d'intensité MSK).

La magnitude mesure l'énergie émise sous forme d'ondes élastiques (ex : magnitude de Richter). La magnitude du séisme dépend de la distance entre l'épicentre et le foyer. Pour une même magnitude, plus le foyer est profond, plus la zone sinistrée est étendue et moins l'intensité au niveau de l'épicentre est élevée.